Outils pour utilisateurs

Outils du site


travaux:reflexions:transparence_et_vie_privee

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
Dernière révision Les deux révisions suivantes
travaux:reflexions:transparence_et_vie_privee [2017/08/24 03:24]
cacatoes [Je n'ai rien à cacher]
travaux:reflexions:transparence_et_vie_privee [2018/06/25 23:50]
cacatoes ↷ Page déplacée de documentation:transparence_et_vie_privee à travaux:transparence_et_vie_privee
Ligne 11: Ligne 11:
 ===== Je n'ai rien à cacher ===== ===== Je n'ai rien à cacher =====
  
-  * Les arguments sur l'intimité (on montre pas son zizi à tout le monde, en temps normal)+  * Les arguments sur l'intimité (il est socialement reconnu qu'on montre pas sa zézette à tout le monde)
   * Influence de la surveillance sur le comportement humain (exemple: le modèle panoptique)   * Influence de la surveillance sur le comportement humain (exemple: le modèle panoptique)
   * Les risques de l'action à découvert : lanceur d'alerte, journalisme. Illégalisme.   * Les risques de l'action à découvert : lanceur d'alerte, journalisme. Illégalisme.
Ligne 20: Ligne 20:
 ==== L'information utilisée contre nous ==== ==== L'information utilisée contre nous ====
  
-  * Dans le cadre de procès (liberté de parole ?), quels exemples a-t-on ?+  * Dans le cadre de procès (liberté de parole ?), quels exemples a-t-on ? (procès Mutuelle des fraudeurs)
   * Traces, suivies par le judiciaire ou par personnes mal intentionnées ?   * Traces, suivies par le judiciaire ou par personnes mal intentionnées ?
  
Ligne 38: Ligne 38:
  
 Cacher le conflit, ça peut être s'octroyer un temps de préparation à le résoudre. C'est aussi une façon de vivre avec, ou de le foutre sous le tapis en attendant des jours plus cléments. Cacher le conflit, ça peut être s'octroyer un temps de préparation à le résoudre. C'est aussi une façon de vivre avec, ou de le foutre sous le tapis en attendant des jours plus cléments.
 +
 +==== Des données ouvertes ====
 +
 +Une cartographie du vivant qui continue d'avancer.
 +
 +Google Maps et OpenStreetMap : les rues et petits chemins autour de notre maison, et avec StreetView: des photos de nos maisons
 +
 +Des équivalants de StreetView sous licence libre : https://linuxfr.org/news/cartographie-et-images-de-rues-mapillary-et-openstreetcam
 +
 +Les algorithmes se chargent de flouter les visages. C'est quoi les critères de ce qu'on (n')accepte (pas) de faire apparaître ?
 +
 +Une piste : l'information sert de prétexte. Conception arbitraire de l'information («la façade de ta maison est de couleur bleu ciel, c'est le signe de ...»).
 +
 +L'information n'est peut-être pas le coeur du problème, l'interprétation de cette information peut l'être.
  
  
 ===== Isolation et porosité ===== ===== Isolation et porosité =====
  
-Tenir compte du fait que vouloir isoler la parole comporte un risque, le message peut toujours re-circuler de façon inattendue derrière.+Tenir compte du fait que vouloir isoler la parole comporte un risque, le message peut toujours re-circuler de façon inattendue ensuite.
  
 Exemple: Exemple:
Ligne 50: Ligne 64:
  
   * Un certain laxisme peut prendre le dessus lorsqu'un cercle s'agrandit au fil du temps, on ne veille plus de la même façon aux procédures d'inscription aux listes de diffusion.   * Un certain laxisme peut prendre le dessus lorsqu'un cercle s'agrandit au fil du temps, on ne veille plus de la même façon aux procédures d'inscription aux listes de diffusion.
-  * Le temps nous fait aussi perdre de vue qui sont les membres actifs, celleux qui lisent effectivement les messages. +  * Le temps nous fait aussi perdre de vue qui sont les membres actifs, celleux qui lisent effectivement les messages. On finit par s'en foutre de la masse silencieuse qui nous lit potentiellement
-  * L'omniprésence des appareils d'enregistrement perturbe nos repères qui nous servaient à nous faire une idée de l'étendue de notre parole ou nos actes.+  * L'omniprésence des appareils d'enregistrement perturbe nos repères qui nous servaient à nous faire une idée de l'étendue de notre parole ou nos actes. L'on devrait tenir compte des vibration de l'emballage d'un paquet de chips pour s'assurer que notre parole n'est pas récupérée. 
 + 
 +Vouloir instaurer une fermeture, là où l'organique a toujours une porosité, peut provoquer quelques désagréments.
  
 Une austérité dans la gestion des entrants/sortants : Une austérité dans la gestion des entrants/sortants :
Ligne 69: Ligne 85:
 De l'information est toujours produite. Il n'y avait pas besoin de connaître le génome complet d'un être humain pour mal agir à son égard, et des choses beaucoup plus insignifiantes pouvaient être utilisées. L'information peut toujours servir comme prétexte à discrimination : tu n'es pas comme les autres, tu dois donc être traité comme cela. De l'information est toujours produite. Il n'y avait pas besoin de connaître le génome complet d'un être humain pour mal agir à son égard, et des choses beaucoup plus insignifiantes pouvaient être utilisées. L'information peut toujours servir comme prétexte à discrimination : tu n'es pas comme les autres, tu dois donc être traité comme cela.
  
-Il y a comme un écart qui se creuse entre l'évolution de la surveillance et les moeursSi les moeurs stagnent et n'acceptent toujours pas certaines choses, les capacités de surveillance, elles, progressent. On redoute la violence qui pourrait en découler.+L'information est toujours sujette à l'arbitraire**Quel est le problème ? Le fait que l'information "existe" ? Le fait qu'une information soit "transmise" ? Le fait qu'une information soit "interprétée" ? Le fait que "nous sommes en désaccord avec certaines interprétations" ?**
  
-La surveillance n'est pas la cause de la violence, mais un moyen de lui attribuer une cible.+--- 
 + 
 +Il y a comme un écart qui se creuse entre l'évolution de la surveillance et les moeurs. Si les moeurs stagnent et n'acceptent toujours pas certaines choses, les capacités de surveillance, elles, progressent. On redoute la violence qui pourrait en découler.
  
 Pourquoi vouloir surveiller ? Justement pour se prémunir d'autres formes de violence. Mais la surveillance n'est pas le remède, elle est le préliminaire à l'action. Cette action peut-elle être bienveillante et non répressive ? Pourquoi vouloir surveiller ? Justement pour se prémunir d'autres formes de violence. Mais la surveillance n'est pas le remède, elle est le préliminaire à l'action. Cette action peut-elle être bienveillante et non répressive ?
  
-Oui, observer la réalité c'est ce qu'on fait et c'est ce qui nous amène à autrui.+Les radios pour bébés qu'on veut entendre crier, c'est de la surveillance ? 
 + 
 +Quand on observe notre environnement, est-ce de la surveillance ? 
 + 
 +**Distinction entre l'observation et la surveillance**
  
-Distinction entre l'observation et la surveillance : la 2nde emploie des moyens techniques. Les radios pour bébés qu'on veut entendre crier, c'est de la surveillance ?+la 2nde emploie des moyens techniques ?
  
 La surveillance est aussi liée au consentement : a priori la surveillance s'applique à des personnes contre leur gré. La surveillance est aussi liée au consentement : a priori la surveillance s'applique à des personnes contre leur gré.
travaux/reflexions/transparence_et_vie_privee.txt · Dernière modification: 2018/12/06 11:08 de cacatoes